Le budget principal du CCAS :

Les dépenses et recettes principales de fonctionnement

Les dépenses

  • Le coût des 4 repas des aînés (1 par commune déléguée) : 11 000 € en 2018.
  • Les aides sociales facultatives sui se décomposent ainsi :
    – Aides d’urgence : 500 € en 2018
    – L’aide alimentaire : distribution de denrées tous les 15 jours grâce au partenariat conclu avec la Banque Alimentaire située à Angers : 1 000 € en 2018
    – Autres aides facultatives : 4310 € en 2018
  • Les subventions de fonctionnement attribuées à l’ADMR (Aide à domicile en milieu rural) et au CDIFF (Centre d’information des droits de la femme et de la famille) : 2 500 € en 2018

Les recettes

  • L’excédent reporté chaque année (11 659,26 € en 2018). Il reste positif encore en 2018 grâce aux excédents apportés par les 4 communes fondatrices qui permettent depuis 2016 de financer les dépenses de fonctionnement. Cependant, nous pouvons considérer que cet excédent sera épuisé au-delà des deux prochains exercices (2018 et 2019)
  •  Les ressources propres sont peu élevées et peu nombreuses : seuls les revenus des immeubles (1 logement et des terres) permettent l’encaissement de loyers chaque année, environ 2 000 €
  •  La subvention communale est la principale recette : subvention à hauteur d’1,20 € par habitant soit 7 848 € en 2018.

Les recettes et dépenses d’investissement

Peu de dépenses et de recettes sont réalisées en investissement :

  • Les avances remboursables (prêts d’urgence) qui pourraient être consenties aux particuliers : 2 000 €
  • L’achat de matériel et les dépenses d’amélioration du logement appartenant au CCAS : 1 300 €
  • L’excédent reporté chaque année, il permet de financer les quelques dépenses d’investissement.

 

 

Partager cette page sur :